Le SNSPP demeure un partenaire privilégié et une force de proposition dans tous

les domainesliés aux sapeurs-pompiers professionnels et aux personnels administratifs,

techniques et spécialisés des SDIS. C'est donc dans ce cadre qu'il propose, ses dix grands objectifs

illustrés de propositions, certaines étant novatrices pour améliorer le service public et la qualité

de travail et de vie de ses acteurs.

 

Objectif 1 : Régime de Travail

 

Au travers de notre participation à la commission d'évaluation du temps de travail, qui doit rendre ses conclusions en juin 2007, nous réaffirmons notre attachement à une ossature en gardes de 24 heures, et veillerons aux possibles aménagements, en refusant une flexibilité inadaptée à la profession.

 

Le temps résiduel du régime de 24 heures doit être capitalisé en vue de valider des trimestres pour la retraite (à l'instar des services plongeurs, aériens…).

 

Objectif 2 : Secours aux Personnes

 

Les missions de secours à personne ne peuvent relever du seul niveau de secouriste associatif.

 

Pour concourir à la réponse graduée, nous créons le technicien du secours d'urgence, à l'interface du secouriste et de l'infirmier de sapeur-pompier protocolé, pour une prise en charge pré-hospitalière de qualité.

 

Objectif 3 : S.S.S.M.

 

Nous voulons rendre réellement attractives, les carrières au sein du S.S.S.M., face à la chute de la démographie médicale, l'existence de quotas et l'inadaptation criante du régime indemnitaire.

 

Objectif 4 : Régime Indemnitaire et Nouvelle Bonification Indiciaire

 

L'application des accords Jacob à notre filière ne doit souffrir aucun retard et intéresser, sans discrimination, les catégories C, B et A.

 

La NBI, issue des décrets de juillet 2006, doit être appliquée à l'ensemble de la filière SP et PATS des SDIS. Nous encourageons l'ouverture rapide de négociations avec les CASDIS pour leur application.

 

Objectif 5 : Retraite et fin de carrière

 

Les sapeurs-pompiers devront toujours, malgré les effets de la Loi Fillon, partir à la retraite à partir de 55 ans, avec des pensions leur assurant un niveau de vie, décent.

 

Nous proposons des solutions novatrices afin d'atteindre cet objectif MAJEUR (déplafonnement des bonifications, épargne temps-retraite…).

 

Objectif 6 : Personnels Administratifs, Techniques et Spécialisés des SDIS.

 

Les postes opérationnels (opérateurs CTA-CODIS, etc.), tenus par des PATS dans les SDIS, doivent nécessairement faire l'objet d'un statut particulier.

 

L'existence et l'émergence de métiers nouveaux au sein des SDIS (secrétaires médicales, techniciens SIG…), mérite une reconnaissance tant statutaire que pécuniaire.

 

A l'instar des CHS créés dans chaque SDIS, il devient nécessaire d'instituer des Commissions Administratives Paritaires propres aux PATS, quelque soit leur nombre, et de leur ouvrir une représentativité aux CATSIS et CASDIS.

 

Objectif 7 : Violences Urbaines.

 

Nous refusons la banalisation des actes de violence à l'encontre des sapeurs-pompiers et nous en déplorons l'augmentation généralisée.

 

La situation intolérable subie par nos collègues dans les zones à caractère sensible, nécessite une prise en compte tant préventive que curative.

 

Cette dangerosité doit faire l'objet de formations adaptées et d'une reconnaissance indemnitaire (NBI…).

 

Objectif 8 : Outre-mer

 

L'éloignement de la métropole ne doit pas être un frein au développement des SDIS d'Outre-mer, tant en matière technique (casernements, taxes d'importations…), que de ressources humaines (permanents, encadrement, régime indemnitaire, formations…).

 

Le déroulement des carrières dans les DOM et les collectivités d'Outre-mer, doit être identique à celui des métropolitains.

 

Objectif 9 : Officiers

 

Les majors sont des officiers de terrain irremplaçables, les conditions d'accès à ce grade doivent refléter les réalités de leurs parcours.

 

Les officiers doivent pouvoir dérouler leur carrière en bénéficiant de formations adaptées, en adéquation avec les réalités du terrain et leurs motivations.

 

L'encadrement de 250 000 sapeurs-pompiers et de l'ensemble des PATS des SDIS doit être reconnu à sa réelle valeur.

 

Objectif 10 : Sécurité Civile

 

Nous revendiquons la séparation réelle des missions de sécurité civile de celles de sécurité publique. Les sapeurs-pompiers sont la pierre angulaire du dispositif de sécurité civile. L'évolution de la société, qui exige encore plus de qualité dans les secours, doit impliquer, de la part du pouvoir politique, une véritable reconnaissance de la sécurité civile par la création d'un titre V de la fonction publique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site