Historique et idéologie du SNSPP

"Quand je revendique, c'est pour construire."

 

  • Au soir du 15 Mai 1975 naquit le Syndicat National des Sapeurs-Pompiers Professionnels, 

par la seule volonté d'une poignée de sapeurs-pompiers originaires des différentes régions de

France et conscients de la précarité de ce service public. La recherche d'une représentativité

nous conduit à demander à toutes les confédérations de nous accueillir,tout en restant

entièrement autonomes. Seule la C.F.T.C. nous comprend et accepte. Depuis, nous progressons

et sommes très bien en son sein. Dès l'origine, plusieurs amis en tinrent les rênes :  

M. BONELLI, LOUSSOUARN, MAHIEU qui, pendant chacun deux ans, en assumeront la Présidence,

secondés par Jean-Pierre SAEZ dont l'action en tant que Secrétaire Généal aidera au dynamisme

du mouvement.

  • En 1981, Gérard GILLIOCQ en devint Président, poste qu'il occupe toujours

(secrétariat à Arras dans le Pas de Calais).

  • Depuis 1986, Jean Michel MEROLA assume avec grande compétence les fonctions

de Secrétaire Général.C'est cette équipe soudée et solidaire, aidée dans sa tâche par tous

ses amis du Bureau National, qui assume désormais le succès du SNSPP sur l'ensemble du territoire.

Riche de ses sections implantées dans la quasi totalité de la métropole et des départements

d'outre-mer, il promouvoit son image de marque dans tous les services départementaux d'incendie

et de secours,par le biais de ses secrétaires régionaux responsables des équipes syndicales en place.

  • L'année 1989, prouva que les raisons qui ont motivé les créateurs du SNSPP étaient fondées

et justifiées au motif des résultats obtenus aux élections paritaires. Il devient la troisième force

dans le paysage syndical des sapeurs-pompiers professionnels.

  • En 1991, conscient de la nécessité de la formation, il est étroitement associé à la réforme

du schéma national de la formation.

  • Dès 1992, il participe activement aux états généraux de la sécurité civile.

L'évolution et le développement particulièrement fulgurant ces dernières années nous a conduit,

puisque nous avons toujours représenté les sapeurs-pompiers du Sapeur au Colonel, à créer à Troyes

une commission Officiers qui connaît également succès et développement.

  • Le SNSPP a toujours été très sensible au sujet du service de santé et de secours médical.

Une branche " service santé et secours médical "est maintenant en place : elle est à l'origine du futur

statut des médecins sapeurs-pompiers professionnels et des infirmiers ; un grand nombre de

médecins et d'infirmiers nous ont déjà rejoints.

  • Le SNSPP bénéficie maintenant d'une maturité affirmée. Il se veut une organisation

évoluant et construisant son action en-dehors des querelles partisanes. Hommes de convictions,

quelquefois d'engagement dans notre vie de citoyen, nous apparaissons et sommes, dans nos

actions,ni à gauche,ni à droite, mais au-dessus, ce qui nous permet de regarder paisiblement

les querelles qui nous sont faites mais que nous ne subissons jamais.Très vite, ce principe

essentiel pour nous fondamental d'indépendance a su retenir l'adhésion des collègues d'opinion

différentes mais ayant en commun cette conception du syndicalisme.Ils constituent aujourd'hui

un nombre sans cesse croissant de sapeurs-pompiers à tous les échelons de la hiérarchie.

  • L'année 1995, couronnera de succès le SNSPP à travers les élections paritaires. Il prend le

second rang à quelques dizaines de voix de la première organisation. Pugnacité, détermination et

compétence animent leurs représentants.

  • L'année 1998, débute avec la parution du régime indemnitaire, des dispositions statutaires.

C'est aussi le début des travaux relatifs à la réforme des catégories C-B, de l'encadrement supérieur

et du service de santé et de secours médical. Aussi, forts de nos convictions, mais rejetant la

démagogie qui stérilise trop souvent les plus louables des intentions, nous avons la faiblesse

de penser que nous évoluons dans une société où la notion de solidarité est plus que jamais

nécessaire à l'accomplissement du destin de l'homme.Nous avons aussi la faiblesse de croire

que nous travaillons dans l'entreprise France dont les salariés doivent être prêts à affronter les

mutations que nous révélera la fin du 20ème siècle. Cette solidarité, nous la vivons dans

l'accomplissement du quotidien, sur les routes où l'accident frappe aveuglément, dans nos

agglomérations,dans nos usines, dans nos forêts qui restent le dernier vestige du Paradis Perdu.

Toutes ces notions n'échappent pas à l'attention de notre syndicat national qui entend contribuer

à faire naître de nouvelles solidarités car le syndicalisme de demain c'est aussi et surtout l'ouverture

sur le monde qui nous environne. Il serait inutile de cacher combien notre métier est

menacé et combien aujourd'hui encore il faut être solidaires pour le faire admettre par tous.

Les sondages le prouvent, la population nous accorde sa confiance à plus de 98 %. Cela ne doit

pas nous laisser dormir sur nos lauriers mais nous motiver à faire encore plus et mieux pour tous

ceux qui attendent notre aide.Pour rester à la hauteur de ce qu'attend le public de notre corporation,

nous devons sans cesse nous remettre en question et acquérir toute la technicité indispensable à la

bonne fin de nos missions,missions chaque jour plus complexes et diverses. C'est au nom de cette

technicité que le SNSPP luttera pour avoir accès aux formations indispensables à la réussite de nos

missions sous toutes leurs formes.C'est au nom des hommes que nous sommes que le SNSPP luttera

pour que tous les sapeurs-pompiers ne soient pas les parents pauvres du service public.

Tous ensembles, nous réussirons à franchir les barrières qui

pourront se dresser.C'est le chemin que le syndicat National

des Sapeurs-Pompiers Professionnels continuera à parcourir, avec la force

de ses convictions, afin d'éveiller et de sanctifier la conscience humaine

de ceuxqui font Profession de notre Noble Métier.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site